Le père de Nicholas Latifi investir 200 millions de livres dans le Groupe McLaren

mclaren-groupe-michel-latifi-201846731_1.

Le siège du Groupe McLaren à Woking, en Angleterre.

il n'a Pas été jusqu'à l'après-midi d'aujourd'hui que le Groupe McLaren a enfin confirmé l'identité de son nouvel investisseur, l'homme d'affaires canadien, Michael Latifiqui n'est pas un autre le père du pilote de F2 Nicholas Latifi.

Le montant exact qui est le montant de l'investissement n'a pas transpiré, mais selon certaines sources, il est suggéré que l'employeur pourrait avoir investi 200 millions de livres, ce qui serait d'environ 228 millions d'euros. L'investissement provient d'une entreprise avec le siège dans les Îles Vierges, qui est contrôlé par l'employeur.

Michael Latifi est aujourd'hui en compétition dans le Championnat de F2 et en plus, il est pilote de réserve de l'équipe Sahara Force India en Formule 1, de sorte que l'on peut déjà dire qu'il a un pied dans le Grand Cirque. Ce mouvement avec McLaren pourrait signifier un coup de pouce à votre carrière, parce que l'on pouvait ouvrir les portes de l'écurie McLaren, où il est actuellement le pilote de réserve et de testeur de Lando Norris.

mclaren-groupe-michel-latifi-201846731_2.

Nicholas Latifi.

Il convient de noter que par le temps l'investissement a été mis sur Groupe McLaren, la société mère et non pas sur la propre équipe en F1, de sorte qu'il ne sait pas encore si cela va conduire à de nouveaux contrats de publicité de l'anglais, de l'escadron.

McLaren Groupe est divisé en 3 divisions: Mclaren Auto, la division de voitures de la rue; McLaren Racing qui est en charge des activités de la concurrence, y compris l'équipe de F1 et McLaren Applied Technologiesla division de l'ingénierie et du conseil en entreprise, qui a récemment annoncé qu'elle étendra ses activités sur le continent asiatique.

Au moment où a confirmé l'entrée de la Latifi actionnaire du Groupe McLaren, de sorte que par le temps, il faudra attendre de connaître les actualités et les conséquences de son arrivée à Woking, qui sera sûrement, mais à peine affectera Fernando Alonso, le numéro 1 incontesté de l'équipe. Ceux qui devraient s'en inquiéter, et de beaucoup, sont Vandoorne et Norris.